We want you for no war

Le segment BD/mangas à l’honneur.

Alors que le Festival international de la bande-dessinée vient de fermer ses portes à Angoulême et que le segment BD/Mangas est le seul segment (avec la littérature jeunesse) a afficher une croissance sur un marché du livre plutôt morose en 2018 (-1,7 %), Casterman confirme son intérêt pour des créations originales avec la sortie du premier tome de No War, d’Anthony Pastor : une BD graphique qui nous plonge entre la paix et le chaos, dans un archipel imaginaire de l’Atlantique nord, le Vukland. À découvrir sur wewantyoufornowar.com.

Une campagne guérilla pour une cible engagée

Pour son lancement, JEM a orchestré la campagne de street avec de l’affichage sauvage, des clean-tags, des distributions de flyers et stickers devant les collèges et lycées et aux Halles. Le jeune héros de No War, tiraillé par sa double culture, se retrouve mêlé à un complot politico-écologique dont les enjeux internationaux le dépassent et appelle à la mobilisation #wewantyoufornowar.

Affichage sauvage
Affichage sauvage
Distribution flyers/stickers
Clean-tag

Une campagne relayée sur les réseaux et accompagnée d’envoi de kits aux libraires et aux influenceurs.

Kit No War

Ce premier tome de la trilogie No War (en librairie depuis le 9 janvier) fait écho à la crise sociologique actuelle. À lire d’urgence !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s