L’oiseau bleu attaque et défèque…

L’oiseau bleu, c’est un key visual de rigueur quand on lance un compte Twitter. Mais celui-ci peut attaquer (à la Hitchcock) ou déféquer (comme nos pigeons chéris). Et il s’en prendra systématiquement à un de nos dictateurs préférés… c’est dans l’air du temps.

La nouvelle campagne France 24 laisse entendre que la chaîne a fait partie elle aussi de ces vastes mouvements de contestation nés sur les réseaux sociaux et provoquant les révolutions que l’on connaît en terre arabe. En tant que spectateur ou acteur ?

Elle a été lancée au moment où notre cher CSA demande aux médias de ne plus citer les noms des réseaux sociaux, mais de se contenter d’un : « retrouver nous sur les réseaux sociaux ». Rébellion contre le CSA ?

En tout cas, le film fait une belle promotion au réseau Twitter. Cette révolution reste encore à faire en France.

Agence : Marcel, Paris

Une préférence pour les défécations de notre oiseau Twitter sur les dictateurs de notre époque, grâce à Reporters sans Frontières (Espagne). Un message plus subtil, plus contestataire et moins prétentieux. Les révolutions n’ont pas attendu France 24 mais Reporters Sans Frontière a toujours lutté pour exister au sein de ces régimes.

Advertising Agency: Saatchi & Saatchi, Madrid, Spain

Publicités