Quand les 3 petits cochons se vengent…

le

C’est la dernière campagne du Guardian dont le but est de comprendre aux lecteurs comment The Guardian pratique l’Open Journalism. En détournant un conte bien connu de tous, nous suivons l’histoire des 3 petits cochons vengeurs. Mais selon les supports, l’histoire s’écrit différemment. A l’origine : « Un grand méchant loup ébouillanté vivant » et « 3 petits cochons arrêtés pour meurtre ». Mais est ce vraiment la vérité ? Les 3 petits cochons ne sont-ils pas à l’origine les victimes ? Toutes les hypothèses sont permises…

Advertising Agency: BBH, London, UK

 

Démonstration faite que le Guardian s’est adapté aux nouveaux supports et vit à l’ère digitale ! Pour compléter cette campagne télé et cinéma, des visuels print sont déclinés en affichage et en presse. Un traité différent pour une démonstration commune du positionnement du Guardian : the whole picture.

 

A noter que le Guardian a misé sur le digital en étant présent sur les tablettes et smartphones, mais également en ayant fait le choix de l’application Social Reader sur Facebook. Un succès puisque l’application a été installée plus de 6 millions de fois et est utilisée chaque mois par plus de 3,7 millions de personnes, dont 52% ont moins de 24 ans. Qui a dit que les jeunes se détournaient de la presse quotidienne ?

 

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s