Visitez la Grèce sans clichés

le

Selon Peter Economides, publicitaire grec, la Grèce est passée dans les médias de la citation de VGE :

A la couverture de Focus  :

parce que La Grèce est une formidable marque qui n’a jamais travaillé sur son contenu de marque. Et bien entendu, le résultat est aujourd’hui une image plutôt négative qui ressemblerait à cela :

Fort de ces enseignements, une vingtaine de grands groupes grecs (Aegean, Coca Cola Hellenic,….) ont financé des pleines pages de publicité dans les principaux quotidiens et magazines européens avec un message fort.

Le public visé est large: la campagne a non seulement été diffusée dans les élitistes quotidiens financiers Wall Street Journal Europe et Financial Times, mais aussi dans le très populaire journal allemand Bild. Bien que financée sur des fonds privés, la publicité a également été relayée par les ambassades grecques en Europe. Au-delà du slogan, elle insiste sur les réalisations de la Grèce. Ainsi, le pays «a adopté le plan d’austérité le plus sévère de l’ère moderne», affirme-t-elle en se basant sur un constat de l’OCDE.

Cette campagne vient combler un vide : depuis le début de la crise, la Grèce n’a pas su mettre en avant ses avancées, estime un bon connaisseur du pays. Après avoir obtenu auprès des dirigeants de la zone euro et du FMI un second plan d’aide international de 130 milliards d’euros en échange d’un nouveau plan de rigueur, le pays l’assure: «la Grèce change».

Un site a également mis en place : www.greeceischanging.com

Et la situation touristique ne va pas très bien non plus, puisque toujours selon Peter Economides, la Grèce n’a pas su tirer partie de l’augmentation du nombre de visiteurs dans cette partie du monde (comparaison avec la Turquie et la Croatie)

Pour Peter Economides, la priorité, c’est : Rebranding Greece (voir la vidéo de son discours en novembre 2011 sur youtube)

La récente campagne de crise (commandée par VIMagazino, un hebdomadaire) est également un point de départ à cette refonte de la marque « Grèce ». Une campagne de crise, certes, comme celle de la Tunisie, réalisée en 2011 :

Mais une campagne qui a le mérite de s’attaquer directement au deux représentations les plus signifiantes à date de la marque Grèce : la crise et l’image de Zorba.

Oui, la mer, le soleil et les beautés grecques ne sont pas en crise.

Et non, tous les Grecs ne sont pas des gens qui ne travaillent jamais, qui ont des sandales aux pieds, qui ont des moustaches, qui mangent de la moussaka tout le temps et dansent le syrtaki en volant les touristes en même temps !

Non, les Grecs ne sont pas tous des Zorba.

Et oui, on va visiter la Grèce sans clichés.

Agence : Adel Saatchi & Saatchi et Soho Square

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s