Station fantôme

Dernier jour aujourd’hui pour voir une station fantôme qui nous promet des sensations fortes. C’est à la station St Martin sur la ligne 9 du métro parisien entre la station République et Strasbourg-Saint Denis (direction Pont de Sèvres). La Fox, distributeur du prochain Ridley Scott sur nos écrans le 30 mai, Prometheus, (voir la bande annonce sur : http://www.prometheus-lefilm.com/) a pris l’initiative de faire revivre la station abandonnée que l’on peut découvrir en ouvrant grands les yeux depuis notre rame (attention, le métro ne ralentit pas pour le spectacle !).

L’univers du film est au rendez-vous : une tête géante de 2,80m et une vingtaine de stèles éclairées au LED bleu recomposent ainsi l’exact décor de la grotte du film. On n’hésite pas à vous en mettre plein les yeux pour ce film qui s’inscrit dans la veine des Aliens. Car n’oublions pas que la recherche de nos origines pourrait mener à notre fin. Ca, c’est dit !

Et pour la petite histoire de cette station fantôme : la station Saint-Martin a été ouverte, sur la ligne 8, le 5 mai 1931. Il s’agissait alors de prolonger cette ligne de Richelieu-Drouot à la Porte de Charenton afin de desservir, d’une part, les Grands Boulevards et, d’autre part, l’Exposition Coloniale, qui s’est tenue au Bois de Vincennes du 6 mai au 15 novembre 1931. La section de la ligne 9 est ouverte au public le 10 décembre 1933 et complète l’ensemble du tracé de cette ligne dans son parcours intra-muros.

La station est fermée le 2 septembre 1939, au même titre qu’environ la moitié du réseau, afin d’économiser personnel et énergie en temps de guerre. Cette fermeture provisoire se poursuit pendant la période de l’occupation. Une quinzaine de stations avaient été maintenues fermées après la fin du conflit, en raison de leur faible trafic et/ou leur grande proximité avec une autre station plus importante. Sur demande des populations, elles ont été progressivement rouvertes entre la fin de la guerre et l’année 1968. Au terme de ce processus, les cinq dernières stations non-rouvertes au public et dites « fantôme » ont été définitivement fermées (Arsenal, Champ de Mars, Croix Rouge, Cluny & Saint-Martin – la station Cluny a été rouverte en février 1988 pour offrir une correspondance avec le RER B).

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s