On est cuit !

Retour sur la belle campagne opportuniste du PMU alors que les Bleus viennent de quitter la coupe d’Europe. Une campagne qui a démarré dans la presse avec France-Angleterre :

Puis l’Urkraine :

Puis la Suède :

et une première défaite qui laisse place à des détournements d’affiches sur le net :

Enfin l’Espagne :

avec une défaite qui oblige l’Equipe de France à faire ses valises :

et qui laisse place à un deuxième détournement qui circule depuis ce matin sur le web :

Même si cette démarche opportuniste n’est pas une nouveauté quand on parle d’événements sportifs, il est appréciable de constater que la viralité de la campagne dépasse la création, puisque cette dernière est détournée à bon escient. A l’heure où l’on ne cesse de parler d’engagement, n’est pas là une belle preuve de renforcement de l’engagement de la marque sur le sport en général, au delà des courses hippiques ?

Rappelons que le PMU a dû faire face en quelques années à une transformation complète de son secteur d’activité avec l’arrivée des paris en ligne et au poker.Lancée en 2010, la campagne de repositionnement du PMU sur les paris en ligne a été un franc succès. Quand le PMU se met au foot, cela donne :

Bien entendu, 2 ans plus tard, on est passé de « on parie que vous allez gagner » à « vibrez plus fort », après avoir constaté que le bénéfice du pari va bien au-delà du gain. Un recentrage du positionnement pour celui qui s’affiche comme le 1er site de pari en ligne, très bien exploité pendant la coupe d’Europe, avec entre autre, un jeu-concours et des vidéos participantes basés sur les émotions des supporters. A voir sur dailymotion.

Agence : Publicis Conseil, Paris.

Publicités