Nostalgie, nostalgie…

C’était avant : les hommes roulaient en DS, les femmes portaient des mini-jupes dessinées par Mary Quant. Dans les transports, on donnait son ticket à un poinçonneur. La musique s’écoutait sur 45 ou 33 tours. Il ne sait pas si c’était mieux ou pas, mais c’était avant et ça lui plaît. Il, c’est Patrick Poivre d’Arvor. Il revient en librairie avec Nostalgie des choses perdues, aux éditions de l’Archipel. Retour sur toutes les choses perdues parce qu’avec le temps, tout ne s’en va pas ! Une campagne presse et radio, signée JEM.

PPDA lit un extrait du livre : http://www.editionsarchipel.com/livre/nostalgie-des-choses-perdues/

Voir la vidéo de l’auteur : http://www.youtube.com/watch?v=vZx5jo0F0Z0

PPDA_105x297_Ok

 

Publicités