Critique criminelle

Et si les romans policiers n’étaient pas lus par les critiques littéraires, mais par ceux qui connaissent le mieux le sujet, les criminels ? C’est le pari de l’éditeur Piper, en Allemagne, pour la promotion du livre de Jørn Lier Horst « Wisting und der Tag der Vermissten ». L’éditeur a demandé à Henry-Oliver Jakobs, condamné en…