Rien ne bat plus fort qu’un cœur déraciné

Le Cri de la Terre, aux éditions de l’Archipel, 3e volet de la trilogie de Sarah Lark : cette saga qui a d’ores et déjà fait rêver des millions de lectrices !

De Gwyneira McKenzie (la jeune Anglaise qui débarquait sur les côtes de la Nouvelle-Zélande dans Le Pays du Nuage blanc) à Gloria, son arrière-petite-fille, contrainte de retourner à Londres dans un austère pensionnat londonien, Sarah Lark a le don pour construire des fresques qui nous transportent.

A l’affiche pour promouvoir la sortie de ce dernier tome : une campagne dans les gares, signée Jem, qui transportera l’ensemble des voyageurs et… quelques cœurs déracinés !

Lire un extrait et regarder le trailer en cliquant ici.

Aff CriDeLaTerre-2m2-HDSarahLarkAffichegares1AfficheSarahLark2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s