Peur sur le parc

Les gens vont dans un parc d’attraction pour vivre une expérience. Et ils viennent au parc Astérix pour entrer dans l’univers des personnages de la BD. Alors quoi de plus naturel que d’utiliser la communication immersive et participative pour promouvoir un parc d’attraction comme le Parc Astérix.

Depuis 2 ans, ce dernier nous fait vivre des expériences web intéressantes à l’occasion d’Halloween. Ayant pour objectif d’attirer des jeunes adultes au parc, la communication se détourne un peu de gaulois… pour mieux les retrouver la nuit grâce à des ouvertures nocturnes. En 2010, l’opération « Parc » a été lancée avec un trailer diffusé sur le web et au cinéma détournant les codes des films d’horreur. Annoncé en presse et en affichage, sur Facebook et avec un site dédié, l’opération sortait des codes « famille » classiques pour notre plus grand bonheur. Et ce fut un succès : hausse de la fréquentation du parc, plus de 280 000 fans sur Facebook…

En 2011, l’opération prend de l’ampleur. Cette fois on passe au transmedia qui utilise différents supports de façon combinée (fini le crossmedia !). Le Parc 2 revient sur scène en force en combinant expérience virtuelle et expérience réelle. Après avoir tourné des saynettes dans le parc la nuit, une expérience virtuelle a été réalisée sur youtube (et vous pouvez la vivre plusieurs fois puisqu’il y a au total une vingtaine de scènes !). Coup de chapeau à l’arborescence :

Bien entendu, le tout a été accompagné d’habillage de chaînes pour donner de l’ampleur à l’opération.

Mais l’opération n’est pas restée que virtuelle : des vidéos d’appel à l’aide ont été envoyées aux bloggeurs afin qu’ils vivent l’expérience virtuelle. Si ces derniers (et l’ensemble des autres participants) survivent à l’expérience (ce n’est pas mon cas !!!), ils peuvent retrouver le tueur la nuit au Parc. Le tueur prend en photo ses victimes (grâce à l’appli Instagram sur son Iphone) et les photos sont diffusées en temps réel dans le parc (Notons qu’il est bon parfois d’être victimes puisqu’on peut gagner des cadeaux…)

L’ensemble de l’opération, relayée par un site dédié, a été également annoncée en presse et en affichage. Notons que la page Facebook incite également les jeunes adultes à venir en groupe, grâce à un tarif préférentiel.

Alors, vivez vite l’expérience virtuelle (moi, j’ai fini ma glace… trop gourmande ?)

Et vous avez jusqu’au 2 novembre pour vivre l’expérience réelle.

Agence : Extrême Sensio

Publicités