J’écoute mon livre

En Inde, les livres audio prennent de plus en plus d’importance, et cette croissance est liée à l’augmentation du nombre de cadres dans les grandes agglomérations. Ces derniers passent en effet beaucoup de temps dans leur voiture pour aller au travail. Et les chiffres sont impressionnants : un secteur, encore naissant, qui représente déjà plus de 3 milliards de dollars et les prévisions de croissance sont de 30 % par an.

Fingerprint publishing fait partie des plus jeunes maisons d’édition en Inde (créée en 2013). Elle appartient au plus grand libraire d’Inde, Prakash Books India et développe son catalogue de livres audios. Depuis 2 ans, la marque affirme son identité avant l’arrivée annoncée d’Audible, la marque leader d’Amazon. Sa dernière campagne print met en scène 3 leaders : Mandela, Ghandi et Lincoln.

Advertising Agency: Adfactors, India

Mandela Fingerprint Inde JemLaComGandhi Fingerprint Inde JemLaComaudio_books_ad-1_aotw_0

Cette campagne print succède à la campagne de 2015 basée sur le même concept (nous sommes ravis de voir que le fil a remplacé la bande magnétique, à l’heure de l’iPhone 7 qui nous impose le casque audio sans fil…)

audio_book_ads-4_aotw audio_book_ads-1_aotw audio_book_ads-2_aotw audio_book_ads-3_aotw

Rappelons qu’en France, le livre audio ne représente que 1% du marché. Mais ce dernier prend de l’ampleur et compte bien peser à l’avenir un poids dix fois plus important comme en Grande-Bretagne ou en Allemagne. En misant sur la diversification de l’offre (de plus en plus de romans feel good, de littérature sentimentale ou de polars), sur un calendrier de sortie plus réactif (le dernier Amélie Nothomb a été publié en même temps en livre audio et en format papier), sur un prix plus proche du format papier (le CD d’Amélie Nothomb est à 19€, la version numérique est au même prix que le livre papier, 17€) et sur une offre de plus en plus numérique (le numérique représente 60% du CA chez SonoBook, 25 à 30% chez Audiolib), le livre audio fait sa révolution.

Et il faut désormais compter sur le géant Audible, filiale d’Amazon, qui propose un abonnement mensuel à 9,95€ et qui s’est affiché dans le métro parisien et sous forme de bannière sur internet cet été.

ce-matin-j-ai-couru-avec-stephen-king

138800

enfant

 

 

Publicités