Bye bye annus horribilis

2020 est la pire année de l’histoire pour le Times. Et même si cette couverture a été l’objet de nombreuses critiques (et de démonstration du contraire par de nombreux medias), 2020 n’en reste pas moins une année difficile.

Aussi, faut-il vraiment souhaiter une bonne année 2021 ? Avec un optimisme naïf qui frôle l’insouciance ? Chez Jem, on hésite…

Mais pour clôturer cette année, on vous recommande de la visionner une dernière fois pendant 4 minutes et de lui dire bye bye…. Et pour cela, on applaudit l’artiste suisse Cee-Roo, alias Cyril Käppeli, qui nous offre, cette année encore, une rétrospective bien rythmée, avec une dose d’espoir et d’humanité qui nous permettra d’affronter 2021… Bye bye annus horribilis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s